03 mar. 2017

Le parc, accompagné par Sarthe Développement, est dédié au téléski nautique et a accueilli pour sa première année 18 000 visiteurs. Ce succès lui permet de proposer de nouvelles prestations en 2017.

Ne pas se reposer sur ses lauriers, telle doit être la devise de Maxime Deshayes, le dirigeant du Wake Paradise. Tête sur les épaules, cet ancien champion de wake board continue à développer son activité et prépare quelques nouveautés pour la saison 2017.

Le coin snack va connaître la mutation la plus importante car il va être pourvu d’une terrasse extérieure supplémentaire et va être transformé en véritable bistrot. Le jeune homme de 33 ans souhaite proposer de la cuisine plus qualitative et a pour cela recruté un cuisinier saisonnier : « J’avais du monde qui venait entre midi et deux pour se détendre et manger un morceau. Je souhaitais leur proposer autre chose que du snack » nous dit-il. Au menu donc, du burger, de l’onglet et des salades.
Une autre terrasse, plus proche du plan d’eau, a été construite et accueillera un salon de jardin. Enfin, un terrain de pétanque et un terrain de beach volley et de beach tennis ont été construits pour varier les plaisirs au milieu d’un parc paysager rappelant le sud de la France avec ses palmiers.
« Je veux un esprit Club Méditerranée. Sans tomber dans le cliché, je veux que les visiteurs se sentent en vacances dès qu’ils rentrent sur le plan d’eau » dit-il.
Un esprit qu’il a d’ailleurs réussi à insuffler à son équipe qui n’est pas étrangère à la réussite du Wake Paradise.