La Sarthe, pays dont les terres relient le Massif armoricain au Bassin parisien, située entre le Perche, la Bretagne, la Normandie et la vallée de la Loire, est un agréable condensé de ces destinations renommées.

Des moment paisibles en pleine nature


 

 

Pays de bocage ponctué de forêts séculaires, la Sarthe est irriguée d’un vaste réseau de rivières - la Sarthe, l’Huisne, le Loir, la Vègre - et de ruisseaux. Ce tissu aquatique représente plus de 4 000 km de cours d’eau, pour la plus grande satisfaction des pêcheurs et des plaisanciers.

La rivière Sarthe est navigable du nord au sud du département, en aval à partir du Mans. Elle offre 90 km de navigation fluviale pour les bateaux habitables et à passagers et rejoint la Loire via la Maine. C'est le plus proche bassin navigable à l'ouest de Paris. 

Les sols variés, conjugués à un climat océanique, ponctué de quelques notes continentales et méridionales, offrent une grande diversité de paysages et de milieux naturels : landes, magnifiques futaies de chênes, prairies humides, mares et étangs, coteaux calcaires plantés de vignes et de châtaigneraies, bocages et, bien sûr, des ruisseaux et des rivières bordés de très nombreux moulins.

 

 

En Sarthe, l’arbre est roi, évitant la monotonie des grands espaces découverts, plaines ou plateaux. De nombreux villages ont su garder leur charme champêtre. Nos villes et nos villages fleuris vous accueillent au détour de nombreux sentiers de randonnées. Plus de 3 000 km de circuits sont jalonnés pour la découverte, le loisir et la pratique des sports de pleine nature, à pied, à cheval ou à VTT. Aux cyclistes, la Sarthe à vélo, entre la Véloscénie et La Loire à vélo, offre 420 km d’itinéraires balisés.

 

Bois et forêts


 

Ils peuplent les contrées sarthoises, invitant les promeneurs à se perdre dans ces sites enchanteurs.

La Sarthe est le département le plus boisé de l'Ouest avec un taux de boisement de
17 % et compte quatre forêts domaniales : Perseigne, Sillé-le-Guillaume, la Petite Charnie et Bercé.

Le massif de Perseigne vous mènera du haut de son belvédère, point culminant du département (340 m), jusqu'à son interminable vallée de l'Enfer. Les forêts de la Petite Charnie et de Sillé-le-Guillaume, quant à elles, semblent des décors de contes de fées.

Enfin, la forêt de Bercé demeure le maître des massifs forestiers de la Sarthe. Forêt d'exception, elle dévoile ses merveilles, tels que la futaie des Clos, âgée de plus de trois cent cinquante ans et son célèbre chêne boppe, la futaie de la Croix-Marconnay et son chêne nommé Lorne, les sites de la Fontaine de la Coudre, les Sources de l'Hermitière ou encore ses arbres centenaires dont on fait des tonneaux, prisés des vignerons. On la découvre par deux sentiers, le GR35 et le GR36, et par de nombreuses boucles locales, à pied, à cheval, à VTT ou à vélo.

 

Les forêts sarthoises abritent une faune riche : cerfs, biches, chevreuils et plus d'une soixantaine d'espèces d'oiseaux. Le parc naturel régional Normandie-Maine, le site classé des Alpes mancelles, les réserves naturelles régionalesles espaces naturels sensibles présentent des paysages et une flore exceptionnels à découvrir lors des « rendez-vous nature » ou par les chemins de randonnées.

 

« La Sarthe vous offre un immense terrain de découverte, de loisirs, de sport et de pleine nature. »