14 nov. 2018

L’association des Artisans d’Art et Artistes de Malicorne-sur-Sarthe et l’Association au Développement des Activités Fluviales (l’ADAF), souhaitent faire traverser l’atlantique à des œuvres de Malicorne en vue d’une exposition à Montréal en août prochain.

L’histoire commence en 1653, quand le malicornais Pierre Desautels décide de partir au Canada. Il embarque à Malicorne et rejoint Saint-Nazaire par la rivière. Puis il traverse l’atlantique et contribue à l’installation et au développement d’une colonie, Ville-Marie, qui plus tard deviendra Montréal.
366 ans après, l’ADAF veut partir sur ses traces et faire vivre, à des œuvres crées par des Malicornais, la même aventure que Pierre Desautels.
Aujourd’hui, 6 artisans de Malicorne-sur-Sarthe réalisent les œuvres qui feront le voyage.
Le 7 avril 2019, celles-ci commenceront leur périple jusqu’à Nantes à bord de « 5e vent »,  une réplique d’un gabarot (petite gabare) de Chalonnes-sur-Loire. À chaque escale, 12 au total, les œuvres seront exposées au public.
Puis ce sera la traversée de l’atlantique vers Montréal où est prévue une exposition des œuvres au Musée des Maîtres et Artisans du Québec.

Ce projet, véritable opportunité pour la promotion des activités fluviales et culturelles sur notre territoire, n’est pas encore totalement bouclé. Porté par l’ADAF pour le compte de l’association des Artisans d’Art et Artistes de Malicorne-sur-Sarthe, cette initiative cherche encore ses mécènes. Une vente des œuvres d’art devrait d’ailleurs avoir lieu afin de financer en partie la traversée.

Si vous souhaitez accompagner ce projet, vous pouvez contacter l’association des Artisans d’Art et Artistes de Malicorne-sur-Sarthe.

Email : [email protected]

 

Tags: