21 mar. 2017

Un nouveau nom pour un nouveau souffle. En devenant royale, l’abbaye de l’Épau entend marquer la saison touristique et culturelle de son empreinte.

Le 17 mars dernier, Dominique Le Mèner, président du Conseil Départemental et Véronique Rivron, présidente de Sarthe Développement et du Centre Culturel de la Sarthe, ont présenté à la presse la nouvelle orientation de l’abbaye.

NOUVEAU NOM, NOUVEAU LOGO

C’est sur la suggestion du moine et historien, le père Niaussat, que le Département de la Sarthe a décidé de rebaptiser l’abbaye en lui accolant son titre royale et en soulignant son caractère cistercien. L’identité visuelle viendra souligner ce caractère : le carré représente la terre pour les cisterciens ainsi que la salle capitulaire, centre des décisions de l’abbaye.

UN JARDIN PERMACULTUREL OUVERT AU PUBLIC

« Il s’agit de remettre en culture une partie du site, en respectant le tracé historique pour en laisser une autre aux manifestations », peut-on lire sur le compte Facebook de l’abbaye. Un jardin de type maraîchage, durable, respectueux de l’environnement s’inspirera de la permaculture tout en respectant les principes esthétiques et spirituels de l’ordre cistercien. Un verger de 105 pommiers et poiriers verra le jour également l’hiver prochain.
Accompagné par les fondateurs de la fameuse ferme du Bec Hellouin, précurseurs de la permaculture en France, ce projet est une belle manière de concilier passé et méthodes d’agriculture moderne.

8 EXPOSITIONS PHOTOS AU SERVICE DE LA CITOYENNETÉ

Le thème qui relie cette année les 8 expositions photographiques est celui de la citoyenneté : naturelle avec les abeilles de philippe Boyer ou plus militante à Gaza. De grands photographes seront également accueillis comme Rip Hopkins ou Mathieu Ricard.

Découvrez l’ensemble de la programmation culturel de l’Abbaye Royale de l’Épau, du site archéologique d’Aubigné Racan et du prieuré de Vivoin en cliquant ici : consulter le programme